Qui est concerné ?

Qui_est_concerné_Allergies_Sulfites_Allergies_Alimentaires_association_1
Qui_est_concerné_Allergies_Sulfites_Allergies_Alimentaires_association_1

Qui est concerné par cette allergie ?

Allerginicité liée au traitement de l’allergène : 

Des réactions d’intolérance peuvent également se manifester après ingestion de produits renfermant des concentrations importantes de sulfites, employés comme additifs alimentaires ou utilisés en œnologie. Elles sont plus liées à la concentration de l’additif qu’à la quantité ingérée.

En Suisse, les produits traités industriellement de façon à ne plus présenter de potentiel allergène sont exemptés de l’obligation de déclaration. 

Ainsi, il a été prouvé que le sirop de glucose à base de blé ou que l’huile de soja raffinée ne déclenchaient plus d’allergie.

Variété des réations allergiques : 

Les sulfites posent le plus de problèmes sanitaires notamment chez les asthmatiques.

Les sulfites sont largement utilisés pour leur activité anti-bactérienne et anti-oxydante notamment dans la conservation des fruits séchés, dans certaines boissons (comme les vins, …) ainsi que dans d’autres aliments frais et transformés et des médicaments. Des agents pharmaceutiques utilisés dans le traitement de l’asthme et des maladies allergiques, contiennent ainsi des sulfites en faible quantité. Ils sont à l’origine de réactions indésirables.

Il peut s’agir du caractère irritant de la molécule de SO2 qui induit un réflexe cholinergique de broncho-constriction (mécanisme le plus fréquent), d’une carence en sulfite oxydase, enzyme transformant le sulfite (SO2) en composé inactif excrété dans les urines (mécanisme non prouvé) ou d’une allergie vraie médiée par les IgE (exceptionnel).

Les réactions sont fonction de la forme du sulfite impliqué (SO2 étant la forme la plus réactive), de la quantité présente dans l’aliment et du mécanisme de sensibilité au sulfite.I

15 millions de français prennent chaque jour un repas en restauration collective. La prévalence est plus fréquente chez les patients asthmatiques, en particulier lorsqu’ils sont traités à l’aide de corticoïdes